Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 novembre 2022 1 28 /11 /novembre /2022 11:49

Ceux qui suivent l'évolution des marchés au quotidien ressentent une certaine confusion voire des doutes dans la gestion de leur patrimoine financier

  • L'inflation est présente
  • Le consensus nous prévoit une récession depuis des mois
  • Les entreprises affichent encore de bons résultats
  • La géopolitique n'est pas apaisée avec la montés des crises et des conflits de toute nature
  • les performances des produits se sont dégradées depuis le début de l'année
  • ..........

C'est toujours la même chose.

  • Les pessimistes se sont repliés sur des produits de trésorerie ou à sécurité la plus forte (fonds en euros) voire l'or. 
  • les optimistes en petit nombre poursuivent leurs achats qu'ils pensent à bon compte. 

 

La fin d'année approche.

 

Le train de la hausse est-il déjà parti ?

 

Bien malin est celui qui peut répondre tant l'avenir est incertain par nature et notamment dans la période actuelle.

 

Alors que faire ; éternelle question ? 

 

Tout seul devant la feuille blanche ce n'est pas facile et la posture la plus facile est la sécurisation. Certains vont consulter leur Conseiller en Gestion de Patrimoine qui n'est pas mieux  loti que les plus initiés d'entre nous ; mais celui-ci doit donner du sens à la personne qu'il a devant lui, au risque de la perdre. Et généralement il est plus que prudent. 

Personnellement je m'efforce de conserver une certaine lucidité ; si l'on peut dire. 

D'abord je constate que :

  • le biais est haussier
  • les risques de Krach sont très faibles

Je procède donc à des arbitrages progressifs de fonds en euros classiques vers mes UC préférentielles dont je considère qu'elles sont les plus robustes dans le temps.

Je ne cherche pas particulièrement les stars qui offrent un spectacle de désolation aprés des hausses excessives

 

Ma réflexion permanente est celle de l'allocation

 

objectif : rester simple sur le "robuste" et identifier quelques secteurs qui ont du potentiel dans les mois à venir (rotations sectorielles s'il en est) tout en évitant de me laisser trop influencer par l'historique.  

 

Voilà comment je m'inscris dans le paradigme actuel et comment j'essaie toutes les semaines de construire en synthèse mes analyses 

 

je scrute en continu la répartition de mes placements financiers pour apporter des retouches progressives d'adaptation

 

Les recettes n'existent pas

 la gestion de son patrimoine est un art !

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
9 septembre 2022 5 09 /09 /septembre /2022 17:49

Cette question me taraude compte-tenu de la situation énergétique actuelle et du fait que j'entends autour de moi des critiques qui ne s'appuient que sur du ressenti.

 

C'est pourquoi j'ai compilé les données rendues disponibles par EDF pour mesurer plus précisément les enjeux et les risques, et dégager un peu de clarté pour la période qui vient.

 

Voici en pj la photo de l'évolution du parc nucléaire en exploitation. 

 

Ce qu'il faut retenir :

 

A fin aout avec 32 (sur un total de 56) groupes à l'arrêt pour maintenance ou pannes fortuites, la puissance en exploitation correspond à 42% du parc nucléaire installé. Même si la consommation électrique en pareille période est à l'étiage, RTE est amené a importer massivement sur le marché européen pour passer certaines pointes et ce, à des prix exorbitants car indexés sur celui du gaz..

 

Progressivement, les groupes nucléaires reviendront en exploitation (voir graphe) et à fin novembre le gros de la troupe sera sur le pont pour 82% du parc. C'est déjà bien. (attention ce n'est qu'une prévision)

 

Sous réserve qu'il n'y ait pas trop de nouvelles surprises, nous disposerons d'un potentiel de puissance normal pour traverser un hiver normal.

Si par ailleurs nous adaptons nos habitudes en évitant de gaspiller (voire économiser) l'électricité je pense que les risques de coupures sont potentiellement faibles.

 

Et même, je me laisse aller à penser que nous pourrions constater un solde exportateur dans ces périodes.

 

Bien que ne disposant pas d'autres données (notamment des courbes et niveaux de consommations) il me semble que les informations communiquées par le gouvernement sont tout à fait crédibles. 

 

avertissement : cette analyse n'est qu'une modeste contribution à prendre comme telle.

 

9/09/2022 - Va t on manquer d'électricité l'hiver prochain ?

Partager cet article

Repost0
28 août 2022 7 28 /08 /août /2022 06:33

Le contexte actuel d'incertitude sur les marchés génère de la retenue pour ne pas dire des blocages pour passer des transactions d'achats ou ventes dans nos portefeuilles. 

 

La tendance étant incertaine on ne sait pas du tout si le marché va partir à la hausse ou la baisse.

 

C'est pourquoi la tendance doit être observée dans diverses unités de temps(UT)

---------------------

 

Tel produit peut être en tendance croissante en mensuel et hebdomadaire alors qu'il est passé en décroissance en journalier. 

Dans une telle situation il faut s'interroger sur son véritable profil pour intervenir ; sachant que nombre d'entre nous, achetons plus facilement que nous vendons. 

Schématiquement :

  • un trader en achat/vente regardera le journalier et suivant le cas adoptera un biais baissier. En tendance baissière, il pratiquera la vente à découvert ou shortera le produit considéré. Il s'interdira d'acheter sauf s'il pratique la contre-tendance
  • un investisseur actif  regardera l'hebdomadaire
  • un investisseur passif regardera le mensuel. 

 

Considérons l'investisseur actif qui détient un PEA ou un compte titres :

si le biais hebdomadaire est haussier, il placera des ordres d'achat à cours limité. C'est a dire qu'il visera à acheter à un cours inférieur au cours courant. C'est un achat à bon compte.

En cette fin aout 2022, nous sommes grosso modo dans une telle situation. 

 

en assurance vie : il n'est pas possible d'acheter à un cours limité. L'achat est réalisé au cours de clôture à j+1 ou plus.

On voit bien, que dans ce cas, il est préférable d'intervenir à l'achat en tendance haussière toutes unités de temps confondues. 

Le contexte actuel est défavorable.

 

Ces clés de gestion sont grossières "à risque moyen". On pourra certainement trouver mieux avec une prise de risques plus importante. 

 

Partager cet article

Repost0
16 août 2022 2 16 /08 /août /2022 20:32

Les cours sont dans une tendance baissière...ce qui ne peut que réjouir les automobilistes et les gens qui se chauffent au Fioul.

 

Par rapport à leurs plus hauts de juin les cours ont baissé de 33% ce mi-aout.

 

Les perspectives d'un accord avec l'Iran pour le nucléaire et la réouverture des robinets devraient conforter la tendance baissière des prix. 

 

On peut donc raisonnablement espérer des jours meilleurs.

 

Les 1,5€ le litre de sp95 au 1er septembre devraient être atteints naturellement et donc  sans efforts de subvention de la part   du gouvernement !

 

16/08/2022- le prix des hydrocarbures s'assagissent  sur les marchés financiers !

Partager cet article

Repost0
31 juillet 2022 7 31 /07 /juillet /2022 06:38

Sous prétexte de diversification, nous tartinons le nombre de lignes dans nos portefeuilles avec bien souvent des doublons (UC sur les mêmes secteurs géographiques ou financiers) et surtout la difficulté de gestion induite par la complexité du trop grand nombre de lignes.

Comme je l'ai souvent indiqué, je confirme que le seul ETF monde assure cette fonction de diversification. Il délivre une performance confortable sur toute durée. 

Dans l'absolu c'est +40% en 3 ans (base de ce jour qui intègre la baisse récente des marchés depuis le 1 er janvier) soit presque +12% annualisés

En gestion, un petit robot avec une stratégie bien calée sur l'historique produit quelques points de performance supplémentaires et sécurise le portefeuille en cas de krach

Une stratégie buy and hold avec achats dans les creux délivre aussi une belle performance mais avec un peu plus de volatilité.

31/07/2022 - pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple !

Partager cet article

Repost0
17 avril 2022 7 17 /04 /avril /2022 06:23
14/02/2022 - aperçu de ma stratégie gagnante

 

Pour les accrocs de finances voici un graphe d’application de ma stratégie actuelle pour gérer la peur du Krach et tout simplement mes lignes ETF monde.

 

 

Sur 3 ans : début de période 15 avril 2019.

 

 

-En BUY and HOLD j’achète le 15 avril 2019, je conserve jusqu’au 14 avril 2022. Le gain est de 52%.

A la sortie du KRACH de mars 2020(au 8 avril par exemple) j’ai perdu potentiellement 6% et dans le plus bas même 21% !!! ……difficile de bien dormir

 

 

-Avec la stratégie Gagnante et Sécurisée, je réalise mon premier achat le 20 mai 2019 (sur signal).

 

 

Observez les sorties (et les entrées) de marché à 100% sur le graphe « positions : WLD don56st3tp19. A la sortie du KRACH le gain est de 33% à comparer aux -6%.

 

 

En fin de période  j’obtiens une performance de 69% à comparer à 52%.( sur la période je suis 30% du temps hors marché ; les avoirs étant sécurisés sur fonds en euros ou en compte espèces)

Sur toute la période ma perte maximale a été de 3% à comparer à 21% !!!!

 

 

Conclusion : j’ai de la performance et j’ai sécurisé mon investissement

 

 

Je vous laisse cogiter ce principe de gestion qui démontre qu’avec le seul ETF monde on peut obtenir un rendement risque tout à fait satisfaisant et ce, sans chercher la construction d’allocations savantes. Simple à mettre en œuvre avec de la discipline…..ce qui nous manque le plus !

Psychologiquement il me semble que l’on vit mieux qu’avec le principe du doigt mouillé.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
25 février 2022 5 25 /02 /février /2022 07:53

La guerre en UKRAINE inquiète les marchés financiers ..et pour cause. 

 

On ne sait pas comment cela va se terminer.

 

L'hypothèse la plus plausible est que POUTINE va déboulonner le pouvoir en place pour le remplacer par une nouvelle équipe Pro russe.  

 

Les membres de l'OTAN prennent des mesures de rétorsions économiques dont on observe qu'elles n'ont jamais fait reculer la détermination de ceux qui en sont frappés. 

 

On rentre donc dans une période de transition qui pourrait durer

 

L'incertitude domine. 

 

Mes indicateurs ont déclenché une alerte de vente sans discernement des positions. 

 

Compte tenu du contexte il parait de bon ton de vendre pour sécuriser ses placements (au moins partiellement dans un premier temps)  dans des produits de trésorerie ou des fonds en euros en assurance vie

 

Nous sommes donc en alerte KRACH

 

nota : si on se trompe en vendant, on reviendra à l'achat avec des critères prédéterminés. Le doigt mouillé est bien souvent un mauvais principe

Partager cet article

Repost0
14 février 2022 1 14 /02 /février /2022 16:06

Inflation, UKRAINE..il y a toujours des évènements qui perturbent les marchés. 

 

Les indicateurs de l'analyse technique sont mal orientés dans des unités de temps de court terme ; jour et hebdo. 

 

Rivés sur nos écrans on ne constate que des baisses successives. 

 

Faut-il pour autant paniquer....la réponse est NON bien entendu. 

 

Partant du principe que l'on s'est préparé à cette éventualité, on met ses repères sur la table pour apprécier si la situation nécessite de la chirurgie. 

 

Ceux qui me suivent savent que j'aime bien l'ETF monde qui pondère la finance des pays du monde et les secteurs. 

 

Il est bon un indicateur pour identifier la grosse secousse. 

 

Et même si l'on se trompe en vendant mal à propos, la stratégie consiste à acheter les positions liquidées dés qu'un signal "acheteur" apparaitra. 

 

Vous l'avez compris, outre qu'il faille disposer d'un signal pour couper ses positions, il en faut un pour revenir à l'achat. 

 

Tant que le niveau 256,7€ n'est pas enfoncé les positions sont conservées

Tant que le niveau 256,7€ n'est pas enfoncé les positions sont conservées

Partager cet article

Repost0
10 février 2022 4 10 /02 /février /2022 13:55


Oublions les fonds en euros...et donc la prudence confiscatoire.

En effet, la performance des fonds en euros s'étiole de mois en mois tel un paquebot de croisière qui sombre lentement.

A moins d'être fataliste, il convient de réagir
en changeant de paradigme .
feu "la performance est obtenue sans risque"

Désormais le paradigme serait "
la performance est obtenue avec une prise risque maitrisée par le contrôle"

Finies les longues périodes de tranquillité où la performance tombait à coup sûr.

Je propose une stratégie adaptée au temps présent.


Arbitrer progressivement ses fonds en euros vers des UC et ETF qui ont fait leurs preuves.

Se mettre à la gestion dynamique en acceptant quelques arbitrages 1 ou 2 par an.


Telle est ma gestion actuelle qui prend en compte les grandes tendances avec rotations sectorielles induites notamment par la poussée inflationniste, qui même si elle fléchit, reste enclenchée.


Pour gérer, je proscris le doigt mouillé et vous l'aurez compris, je mets en oeuvre une petite analyse technique et un gestion de risque simplifiée


Flapper Flapper

RAPPEL

Parfois très occupé, je ne diffuse pas systématiquement ce post sur le blog ou bien avec retard ; contrairement à la diffusion du bulletin hebdomadaire "abonnés" plus fourni (plus de 10 pages). 

 

Pour en savoir plus...abonnez vous "privilège"...26 centimesEuros/semaine.

 

J'en profite pour lancer un appel aux abonnés qui pourraient donner leur avis ici - "commenter cet article" en bas de page

Partager cet article

Repost0
21 décembre 2021 2 21 /12 /décembre /2021 21:34

Nous avons tous dans nos PEA ou nos compte-titres de belles valeurs de fonds de portefeuille (ex AIR LIQUIDE, L'OREAL...) qui délivrent une bonne performance à moyen terme. 

 

Mais nous avons aussi des tocards que nous avons acheté sur une information captée à un certain moment ou par le simple jeu de l'émotion pour le secteur ou l'entreprise. Ces tocards sont souvent aussi des stars déchues car les résultats n'ont pas été au rendez vous. 

 

Pour faire un placement tranquille il est préférable

 

-d'acheter des indices au travers d'ETF panier d'actions (exemple ETF cac 40 ; ETF monde que j'aime bien) qui sont diversifiés de plus avec des grosses capitalisations 

-ou bien acheter des actions de fonds de portefeuille (ex air liquide)

-les choix spéculatifs doivent être assumés et dans ce cas, soit très vite on s'aperçoit que l'on s'est trompé et on vend même à perte ; soit on a affaire à une star auquel cas il faut vendre quand l'action s'essouffle. 

 

Rien de bien nouveau dans tout cela me direz vous ? 

 

Certes mais nos émotions mal maîtrisées et notre indiscipline qui en découle sont nos plus grand ennemis

 

A méditer pour 2022 !

 

Excellentes fêtes de fin d'année avec vos proches tout en respectant les gestes barrières...OMICRON rode un peu partout !

Partager cet article

Repost0

  • : Le blog de tradinglicoudedou
  • Le blog de tradinglicoudedou
  • : Gestion des UC en Assurance Vie en utilisant l'analyse technique simplifiée - contact MP : cliquez sur "contact" pour acceder au formulaire de laison avec mon mail tradinglicoudedou@hotmail.com
  • Contact

Depuis plus de 15 ans, je m'intéresse au suivi des marchés financiers en m'appuyant sur l'analyse graphique. De formation scientifique, vous comprendrez que le concept de moyenne mobile ou autres MACD puisse avoir pour moi un sens technique.

La tendance se constate dans toutes les unités de temps. Les supports et résistances sont des repères généralement efficaces.

Même s'il y a débat quant à l'application de l'analyse graphique aux OPCVM, une tendance est une tendance. elle résulte de nombreux facteurs ....mais seul le résultat nous importe.

 

Recherche

indicateurs économiques